Metz

Metz

Voilà maintenant plusieurs années que je siège au Conseil Municipal de Metz.
Au fil du temps, l’expérience de l’opposition m’a permis d’établir un constat bien sombre des pratiques de l’exécutif messin, et particulièrement au cours de ces dix dernières années.

J’ai, durant cette période, assisté à l’autoritarisme d’un maire, Dominique Gros, qui a trop souvent refusé d’écouter les points de vue divergents de ses conseillers, pourtant élus.

J’ai aussi été témoin de la confiscation progressive du pouvoir par quelques élus.

J’ai lutté contre les agissements d’une majorité qui, trop souvent, n’a eu d’humaniste que l’étiquette.

Je me suis insurgée face à la banalisation des petits arrangements entre amis.

Comme vous, j’ai vu les habitants quitter la ville et le centre se vider.
Les plaintes concernant la sécurité à Metz se multiplient, le vivre-ensemble s’effrite.

Tel est le bilan d’une majorité qui, en perte de souffle, après plus de dix années de règne, peine à trouver un sens à ses actions.

Diriger une ville n’est pas simple, je le conçois. Pour autant, il faut garder un cap, celui de l’intérêt général ; trop longtemps, ce principe a été bafoué.
La femme politique que je suis ne peut rester les bras croisés ; les Messins méritent d’être administrés en vertu de ce principe.

Le XXIè siècle promet à nos villes de nombreux défis : économiques, sociaux, environnementaux. Nous devons y faire face.
Construisons notre ville de demain.
Metz doit entrer dans la modernité de notre temps, en étant fière de son patrimoine architectural, culturel, historique, environnemental, en étant résolument humaine. L’accessibilité de notre ville, sa propreté, la sûreté, son rayonnement régional et national doivent être une priorité.

Réinventons la politique à Metz : la verticalité du pouvoir a fait son temps. Il faut unir et fédérer les bonnes volontés, agir ensemble, au plus proche de nos concitoyens et en les associant davantage.
Dans ce monde qui se transforme, plus que jamais nous avons besoin de proximité, d’écoute, et d’efficacité.
C’est ainsi que je conçois ma mission d’élue. Avec la volonté profonde de servir et d’être utile.

Sans détour

Actualités locales