Réforme des rythmes scolaires : Le Maire de Metz doit revoir sa copie !

Dominique Gros a choisi d’appliquer dès la rentrée 2013 (et alors que rien ne l’y obligeait) la réforme des rythmes scolaires (semaine de 5 jours) avec l’école pour les enfants le mercredi matin. Mise en place dans la précipitation et sans concertation, cette réforme ne satisfait personne : ni les enfants qui sont épuisés, ni les enseignants, ni les parents, ni les partenaires associatifs en charge du périscolaire, clubs sportifs et associations culturelles.

A Metz, sur le plan budgétaire, cette réforme a un coût énorme pour la ville: 900.000€ annuels, soit 2,5 points de fiscalité.

Le ministre de l’éducation nationale vient d’annoncer des possibilités d’assouplissement et d’aménagement tant du temps scolaire que périscolaire, commune par commune. Bien évidemment cela ne règle en rien l’impact budgétaire de la réforme sur les finances des communes, au moment même où l’Etat annonce une réduction de 11 Milliards des dotations de l’Etat aux collectivités territoriales et une dotation pour notre ville en très forte baisse.

A Metz, il est donc urgent de réunir parents, enseignants, acteurs associatifs … afin de modifier dès la rentrée 2014 la mise en œuvre de cette réforme, en envisageant une organisation différente du temps scolaire sur la semaine et sur l’année et en proposant enfin une étude surveillée après l’école pour tenir compte des heures les plus propices au travail chez l’enfant et aider les plus fragiles.

Commenter

Your email address will not be published.