Monsieur Toulouze, le résistant de la dernière heure c’est vous !

10599671_1043400065676659_2105786830441590909_n
Jamais au fil des mois je n’ai entendu la moindre remarque négative sur cette réforme territoriale absurde qui n’amène aucune lisibilité ni efficience à l’action publique, et n’entraîne aucune économie, bien au contraire. Tous les élus PS, monsieur Toulouze compris, ont soutenu cette réforme qui a permis pendant des mois de faire diversion et de parler d’autre chose que de ce qui préoccupe les français dans leur quotidien : l’emploi et leur pouvoir d’achat. 
Avoir une seule seconde pensé que Strasbourg se laisserait supplanter par Metz montre à quel point cet élu méconnait les réalités de ce dossier et profite de ce sujet pour régler des comptes personnels et faire de la politique politicienne à quelques mois des élections départementales.
Ces motions récurrentes ne font malheureusement que flatter l’égo de leurs auteurs, à l’instar de la dernière motion présentée en conseil municipal sur Ecomouv’ et dont on mesure aujourd’hui l’absence totale d’impact. C’est il y a 8 mois, au moment de l’annonce de la fusion des Régions, qu’il aurait fallu s’intéresser à ce dossier et le travailler un peu. Monsieur Toulouze aurait alors peut être compris son non-sens et ses implications négatives pour notre Région, notre département, et pour Metz et les messins.
Personnellement, j’attends aujourd’hui que le Conseil Constitutionnel censure ce projet de loi accordant notamment un régime d’exception à la ville de Strasbourg désignée comme chef lieu.

Commenter

Your email address will not be published.