Législatives 2017 – Quels enseignements en tirer ?

19396728_10211565586552442_8835233607201154372_n

Au lendemain du second tour des élections législatives, je souhaite m’exprimer sur la situation politique locale et nationale. Sans langue de bois.

Les résultats en Moselle sont catastrophiques pour notre famille politique, il faut le reconnaître. Nous conservons une seule circonscription dans le Saulnois, celle gagnée avec brio par un jeune et nouveau député, Fabien Di Filippo…CQFD

Cela fait plus d’un an que nous ne cessons de dire et redire aux instances nationales et locales de notre famille politique que le souhait de nos concitoyens de renouveler notre classe politique est immense.

Les sachants, les instances nationales comme locales, ont refusé de l’entendre, toujours convaincus de détenir la vérité.

Le Président Macron a cette qualité et cette intelligence que n’ont pas eu les nôtres : il a compris que les idées communes importaient moins pour nos concitoyens que le besoin de nouveauté, lequel l’emporterait sur tout le reste.

« Marre de voir les mêmes depuis 30 ans, marre de voter toujours pour les mêmes »… Qui n’a pas entendu cela au cours de ses visites de quartiers, du porte à porte, de ses rencontres sur le terrain ? Ce besoin de tourner une page politique était une évidence.

En Moselle, Le « coup de balai » qui vient d’être donné a une seule cause : l’irresponsabilité de certains qui ont voulu quoiqu’il arrive conserver leur place au mépris des règles nationales d’investiture, l’irresponsabilité de ceux qui pendant des décennies se sont arrangés des querelles fratricides pour continuer à exister, l’absence totale de lucidité de tous ceux qui n’ont pas compris que le monde avait changé et qu’il était plus que temps de passer le relai à la génération suivante.

Ils ont beau jeu de venir dire aujourd’hui clamer qu’il faut écouter les citoyens, c’est le même discours aux lendemains de chaque élection. Cessons de chercher les raisons de notre échec dans l’abstention ou dans je ne sais quoi d’autre. Notre famille politique est seule responsable de cet échec.

Je souhaite désormais bonne chance à nos nouveaux députés, de lourdes tâches les attendent.

Les Français et les Mosellans mettent beaucoup d’espoir dans cette nouvelle majorité pour une France et une Moselle gagnantes. Il ne faudra pas les décevoir.

Je reste quant à moi votre élue locale, municipale et départementale. à votre écoute, et déterminée à construire avec vous la politique de demain. Claire, constructive et transparente.

Commenter

Your email address will not be published.