Est-il bien raisonnable de ressortir aujourd’hui le dossier de la gare d’interconnexion TGV de Vandières ?

10930118_10204830857348421_1305842528770189438_n

Réuni en séance plénière jeudi 20 avril, le CESER Grand Est a adopté une motion en faveur d’un projet que les Lorrains, consultés en 2015, à l’initiative de l’ancien président de la Région Lorraine, ont pourtant rejeté.

C’est non seulement faire peu de cas du citoyen lorrain mais surtout du contribuable régional …

Trois arguments majeurs avaient permis au NON de l’emporter.

  • Le coût exorbitant du projet : gare et voies d’accès, chiffré à quelque 200 millions d’euros,
  • Une réutilisation impossible de la gare actuelle de Louvigny,
  • La situation périlleuse des finances publiques de l’Etat et des collectivités.

Alors que je n’ai cessé de m’opposer à ce projet à chaque fois qu’il en a été question au Conseil Régional de Lorraine où j’ai siégé lors du dernier mandat, je ne puis accepter  aujourd’hui que l’assemblée consultative du Grand Est ressorte un tel dossier.

Commenter

Your email address will not be published.