Conseil municipal du 31/03/16 : École des Sports et soutien aux clubs sportifs

IMG_2228

L’Ecole des sports mise en place par la ville de Metz permet à ceux qui n’ont pas accès aux structures et clubs divers de pratiquer néanmoins une activité sportive, facteur essentiel d’insertion dans les quartiers défavorisés.

C’est une bonne initiative, qui ne doit cependant pas nous faire oublier que le soutien de la ville au sport est en très nette diminution sur le plan budgétaire par rapport aux années précédentes.

Notre ville profite de l’impact de l’action des associations, des organisateurs, du département, tout en limitant à la portion congrue son investissement dans les équipements sportifs que ce soit pour les scolaires, pour le grand public ou les associations .

On le sait, sport et santé vont très souvent de pair. Mais le sport présente bien d’autres atouts. Il est un facteur vital de cohésion sociale et un formidable moteur d’intégration républicaine, de respect de l’autre, respect des règles, et donne le goût de la réussite individuelle et collective. Tout ce dont notre société et nos concitoyens ont profondément besoin, et encore davantage aujourd’hui un contexte marqué par les terribles évènements qui viennent de se produire.

60.000 messins ont aujourd’hui une pratique sportive libre ou en club. Le sport ne doit pas devenir une variable d’ajustement budgétaire.

L’ASPTT omnisports, club bien connu des messins, rencontre aujourd’hui des difficultés budgétaires, un désengagement de la ville de Metz étant évoqué …

L’ASPTT, c’est 3.200 utilisateurs, plus de 2.000 licenciés, 10 salariés, 90 éducateurs bénévoles et 120 bénévoles sur différents événements comme la Cuculottine, et des résultats sportifs exceptionnels de la section tennis régulièrement mis en avant par la presse locale.

Ce club est propriétaire de ses équipements, ce qui le met dans une situation très différente des autres clubs sportifs dont les installations appartiennent à la ville, laquelle en assure alors l’entretien.

L’ASPTT est un des seuls clubs omnisports privés existant encore en France. Il doit donc faire face à des dépenses d’entretien importantes, et souffre comme les autres clubs et associations d’une diminution de ses recettes essentiellement liée à la mise en place de la réforme des rythmes scolaires et à la « perte » des activités du mercredi matin (une perte évaluée pour le club à 25.000€ par an).

Une subvention d’équilibre de 30.000€ était versée par la ville précédemment, il semblerait que vous ayez décidé d’y mettre un terme. Monsieur le Maire, je vous demande de revoir votre position.

Des solutions doivent être trouvées, dans un respect mutuel et en considération de la situation tout à fait particulière de ce club.

Ue mise à disposition des locaux de l’ASPTT aux associations, aux scolaires, la prise en charge par la ville de l’entretien des terres battues, il y a là des pistes de réflexion qui permettraient de régler de manière pérenne ces difficultés.

Je vous demande donc de réexaminer cette demande à la lumière des propositions qui vous sont faites par les dirigeants de ce club emblématique pour notre ville, notre département et notre région.

Commenter

Your email address will not be published.