Conseil municipal du 28/04/2016 : Attractivité – subvention annuelle à Metz Métropole Développement

FullSizeRender.jpg

Comment rendre notre ville, notre agglomération attractive ? C’est l’objet même de cette agence de développement économique qu’est Metz Métropole Développement, sa raison d’être. 

Quels sont les facteurs d’attractivité, sachant que nous sommes aujourd’hui dans une situation inquiétante avec une perte de population et des signaux négatifs, la population quittant Metz métropole pour les EPCI voisins …(-3,3% par an, source AGURAM) : « Notre territoire est en panne démographique avec une vacance de logements très préoccupante à Metz Métropole « .

Nous avons eu récemment un débat sur la Métropole, celle-ci nécessitant un projet de territoire partagé avec les autres intercommunalités, projet qui n’existe pas à ce jour alors qu’une véritable stratégie d’attractivité transversale doit être portée par  le Maire de Metz avec le Président de Metz Métropole.

La fiscalité est un élément déterminant également, et l’on voit bien les initiatives ici ou là de nombreuses collectivités qui s’ingénient à rendre leur fiscalité attractive … Le contraire de ce qui est fait chez nous, les différentes augmentations fiscales faisant fuir la population et allant à contre sens de l’entrée de nouvelles communes dans notre périmètre métropolitain.

Nous avons assisté hier au lancement de la démarche attractivité de la Moselle. Il y a tout d’abord une volonté de travailler ensemble, et de porter une stratégie commune. Il nous faut nous inscrire dans cette démarche.

Il nous faut travailler sur notre identité, sur notre marque, avec une stratégie centrée sur l’excellence et une priorité donnée aux talents, à l’innovation et à la créativité. Et il nous faut créer un événement symbole susceptible de rendre visible et de porter l’image de notre ville et de notre agglomération. 

Voilà quelle doit être la feuille de route de notre agence de développement économique, tout le reste étant secondaire.

Les pépites, nous les avons, et je pense tout particulièrement au Centre Pompidou Metz. Mais pas que. 

Nous avons un campus technologique d’excellence que nous ne mettons pas suffisamment en valeur. Nous avons des événements sportifs de renommée internationale que vous boudez par idéologie alors que vous devriez les porter haut et fort. 

On ne peut imaginer que la réalisation d’un nouveau et coûteux centre des congrès soit le remède à notre déficit d’attractivité, et nous avons déjà eu ce débat tant en conseil municipal qu’en conseil communautaire.

Quel est le bilan de Metz Métropole Développement ? Maigre, vous l’avouerez. Près de 2 millions de fonctionnement par an (1,7M) pour 243 emplois créés, sans connaître le nombre d’emplois détruits. Quel est le solde net des emplois créés sur l’agglomération messine ?

76% du budget de Metz Métropole (1,3M€/1,7M€) est consacré au fonctionnement de la structure sans que l’on connaisse réellement sa plus-value.

A la culture de la dépense, il faut privilégier la culture de l’évaluation.

Les salariés font ce qu’ils peuvent, mais c’est au politique de prendre la mesure de l’enjeu et donner la ligne à suivre avec une convention d’objectifs et de moyens beaucoup plus précise pour cette agence, et des résultats concrets à atteindre pour continuer à bénéficier d’une subvention de cette importance.

L’action de cette agence doit également s’inscrire dans le cadre de la loi NOTRe qui donne à la Région la charge de définir, avec l’ensemble des acteurs économique et politiques, le futur Schéma Régional de Développement Economique d’Innovation et d’Internationalisation (SRDEII), lequel aura une portée prescriptive. La loi nous permet de signer une convention avec la Région pour participer au financement des aides ou régimes d’aides en faveur de la création ou de l’extension d’activités économiques mis en place par la Region.

C’est à Metz Métropole Développement qu’il revient d’accompagner notre agglomération et notre ville dans la mise en œuvre de ce schéma  pour peser sur les décisions qui vont être prises. Et qu’une fois de plus, nous ne regardions pas « bras ballants » les trains passer.

Enfin, pour conclure, il est nécessaire de revoir le périmètre d’intervention de Metz Métropole Développement et sortir le commerce de son champ d’activité. Il serait préférable de recruter un manager de centre-ville comme je l’ai déjà suggéré à de nombreuses reprises, solution testée dans de nombreuses villes et que vient d’ailleurs d’adopter Nancy. 

Commenter

Your email address will not be published.