Conseil municipal du 26/01/17 – Culture

FullSizeRender.jpg

Monsieur le Maire,

Je ne vais pas revenir en détail sur les débats budgétaires des mois de novembre et décembre dernier, mais je crois qu’il est tout de même utile d’insister à nouveau sur ce qui doit être prioritaire lorsque l’argent public se raréfie.

7 millions d’euros sont attribués à Metz en Scènes (Arsenal, Trinitaires, BAM) et l’ONL, sur les 16 millions annuels consacrés par la ville à la culture.

Ce sont nos grandes institutions culturelles, celles qui font notre fierté, qui doivent être portées, que nous devons aider à rayonner, et qui doivent être ouvertes à tous. Et j’ai déjà eu l’occasion de le dire, l’évènementiel culturel ne doit pas être privilégié au détriment de ces grandes institutions. Je souhaiterais d’ailleurs avoir enfin un budget analytique détaillé des différents évènements culturels de la ville. Les festivals ne doivent pas forcément être nombreux, ils doivent avant tout être de qualité et être identifiés.

Enfin, alors que nous parlons d’argent public et d’économies budgétaires, je m’étonne des recrutements qui sont faits par la ville de Metz dans le service de la culture : 3 cadres supérieurs ont été recrutés en 1 an, entre novembre 2015 et novembre 2016: un directeur des affaires culturelles, et deux chargés de mission.

Je connais la qualité de ces personnes mais vous avouerez que pour une ville qui dit vouloir réduire sa masse salariale et annoncer « un plan d’économies sans précédent », ces recrutements manquent singulièrement de cohérence et de transparence.

Vos choix budgétaires me laissent décidément bien dubitative et rendent plus injustes encore les efforts que vous exigez notamment de la part du monde associatif, et plus particulièrement dans le domaine sportif.

Commenter

Your email address will not be published.