Conseil Municipal du 20/12/18 : des décisions budgétaires contraires aux intérêts des messins !

IMG_9181

Monsieur le Maire,

Ce Budget Primitif 2019  ne va malheureusement rien changer au bilan qui est le vôtre après 10 ans de gouvernance.

Vous reprenez  ici ou là quelques thématiques que nous avons évoquées il y a 3 semaines lors du débat d’orientation budgétaire, sans jamais au demeurant aller dans le détail et préciser quelles actions vous décidez d’engager, je pense notamment aux personnes âgées, ou encore à la rénovation énergétique des logements, pourtant si essentielle.

Monsieur le Maire, après 10 ans de gouvernance votre bilan n’est pas bon et ce budget 2019 ne va pas permettre d’inverser la tendance:

-Notre ville perd des habitants (-6000 habitants depuis 2010) au profit des communes en périphérie, ou vers les communes de la seconde couronne.

-Le taux de pauvreté augmente anormalement dans notre ville : il est désormais de 22% à Metz alors qu’il est de 14,5% en Moselle.

-notre ville souffre d’une vacance anormale (12,8%) en matière de logements (laquelle inquiète tous les observateurs et spécialistes) et d’une vacance commerciale qui est désormais de 10% en centre-ville et de 13% si on inclut le centre saint Jacques (la moyenne en France est de 8,5%).

-L’insécurité y est par ailleurs de plus en plus préoccupante.

Mais de tout cela vous ne parlez pas.

La liste de ce dont vous ne parlez pas serait d’ailleurs bien trop longue à énumérer.

Et malheureusement ce n’est pas avec les mesures budgétaires annoncées que vous allez inverser cette tendance.

Car que nous annoncez-vous ? « Une politique de gauche » dites-vous, marquée par :

-une nouvelle augmentation de l’emprunt en 2019,

-l’augmentation des recettes fiscales, et donc des impôts,

-l’augmentation des recettes liées à la taxe sur l’électricité qui frappe de plein fouet les foyers les plus modestes,

– L’augmentation des tarifs municipaux, du prix du stationnement,….

Je vous le disais il y a quelques semaines, les messins ne sont dupes de rien et les gilets jaunes devraient vous faire prendre conscience qu’on ne peut duper indéfiniment nos concitoyens.

La colère des gilets jaunes, c’est celle de femmes et d’hommes qui en ont ras le bol d’être confrontés au monde des sachants et relégués au rang des ignorants.

Et le ras le bol fiscal dont ils font part, vous en êtes également responsables car  la pression fiscale n’a cessé d’augmenter, tout comme les taxes, le prix du stationnement,  les tarifs municipaux, la taxe sur l’électricité, bref toutes ces hausses qui nuisent terriblement à l’image de notre ville et à son attractivité.

Vous imposez vos certitudes parce que vous (les élus de la majorité ) savez mieux que nous bien sûr (élus de l’opposition ) mais surtout mieux que les citoyens que vous gouvernez et pour lesquels, malgré les protestations de tous genres, vous refusez d’agir ni ne répondez à leurs préoccupations quotidiennes.

Lors du débat d’orientations budgétaires je vous ai demandé d’inscrire au Budget 2019 le rétablissement de la police municipale la nuit. Je pensais sincèrement que vous y répondriez, eu égard aux derniers événements, votre ex premier adjoint en ayant fait lui aussi la demande, après avoir cependant passé 10 ans à nier l’évidence et à nous traiter de populistes lorsque nous le demandions.

Vous êtes, et je le regrette,  dans une démarche clivante, partisane, sectaire et rarement à l’écoute.

Je regrette vivement que vous n’ayez  pas pris la mesure des priorités pour les années à venir et des attentes légitimes de nos concitoyens .

En conséquence je voterai contre ce budget.

Commenter

Your email address will not be published.