Conseil municipal du 07 juillet 2016 – Budget supplémentaire 2016 : 6 M€ de dépenses nouvelles, mais pour quoi faire ?

13606603_10208420537528182_8932354260249365560_n

Monsieur le Maire,

Je souhaiterais si vous le permettez replacer ce Budget Supplémentaire 2016 dans un contexte général puisqu’il s’agit ici d’analyser vos priorités au regard de notre environnement socio-économique, avec quelques chiffres extraits de différents rapports, notamment ceux de l’AGURAM :

  • Une perte de population pour notre ville de 4000 habitants entre 2009 et 2014, soit 3,3% en 4 ans ayant un effet direct sur la baisse de la dotation globale de fonctionnement. Et un vieillissement très important de la population (+18% pour la tranche 60-74 ans et + 7% pour les plus de 75 ans) ;
  • Un niveau de chômage qui augmente plus vite dans notre bassin d’emploi que sur le reste du département (+ 16% en 4 ans). A Metz Métropole, le nombre de chômeurs toutes catégories confondues est passé de 13.764 en 2008 à 22.218 en 2013, soit une augmentation de 60% ;
  • Une paupérisation de la population messine qui s’amplifie, avec un taux de pauvreté de 25% alors qu’il est de 14,5% en Moselle ;
  • Des quartiers dans lesquels règnent une violence et une insécurité accrues, je pense à Metz-Borny, à Metz-Bellecroix, mais également au centre-ville de Metz, au quartier Outre-Seille ou à d’autres encore ;

Concernant la diminution du nombre d’habitants, je précise que les pertes réelles liées aux départs des militaires sont de 3150 emplois (chiffres préfecture) sur l’ensemble de l’agglomération et des sommes extrêmement importantes ont été investies au titre du Contrat de redynamisation des sites de la défense : 288 millions d’euros dont 58 millions provenant de l’État pour renforcer notre attractivité, avec pour objectif principal et prioritaire 5000 créations d’emploi à l’horizon 2015. Nous en sommes malheureusement bien loin (seulement 700 emplois créés sur l’agglomération par les aides directes aux entreprises) et si j’en crois les études et rapports précités, « Mettis peut difficilement être vu comme un attrait particulier de Metz-Métropole ».

C’est dans ce contexte que vous nous demandez d’approuver un budget supplémentaire de 13 millions d’euros dont 6 millions sont consacrés à des opérations nouvelles. Ces dépenses nouvelles ne me semblent pas correspondre dans leur globalité aux attentes de la population et au contexte socio-économique que nous venons de rappeler.

Un budget supplémentaire sert pourtant à réorienter le budget primitif en fonction des préoccupations majeures et je regrette que certaines fonctions majeures de la ville soient absentes de ce budget supplémentaire : je veux parler de l’emploi, je veux parler de la solidarité à l’égard des personnes les plus vulnérables, en particulier des personnes âgées, et je veux parler de la sécurité, 3 fonctions que vos administrés jugent prioritaires.

  • Rien sur l’attractivité de notre ville, et notamment commerciale alors que le commerce ici, et particulièrement en centre-ville se porte mal ; rien en matière de développement économique et d’emploi alors même que notre commune est particulièrement touchée par le chômage et notamment le chômage des jeunes ;
  • Rien sur la politique sociale, que ce soit en direction des plus fragiles (diminution du budget du CCA de 500.000 euros sur 3 ans) ou des personnes âgées qui se verront bientôt privées de foyers logements ;
  • Rien sur la sécurité qui me paraît pourtant être aujourd’hui LE sujet qui préoccupe aujourd’hui tous les français. Quelles sont les actions concrètes menées par la municipalité ? Ce ne sont pas les quelques courriers adressés au Préfet qui peuvent suffire. Vous nous avez annoncé en décembre dernier un plan d’équipement de la ville en caméras de vidéo-surveillance, pouvez-vous nous faire un point d’étape sur ces installations ? De même, j’aimerais vous entendre sur les médiateurs de nuit dont la mission semblait être d’assurer la sécurité des habitants et touristes en centre-ville, la police municipale de nuit ayant été supprimée lors de votre arrivée en 2008.

Je note également que le budget supplémentaire diminue les crédits dédiés à l’éclairage public (-360.000€) et cela ne va pas dans le bon sens !

Je veux redire ici ce soir la désespérance des habitants de la rue du Béarn et de la place du marché à Metz-Borny qui ne vivent plus normalement depuis des années sans que personne n’ait pris conscience qu’il s’agit là de l’essentiel. Si ce problème d’insécurité et de violence n’est pas résolu, vous pourrez faire tout ce que vous voulez, autant de démocratie participative, de cohésion sociale et plus encore, si la sécurité n’est plus assurée, alors le reste ne servira à rien. Vivre en sécurité, c’est bien la première des libertés que nous nous devons d’assurer à nos administrés.

Voilà les points que je souhaitais souligner ce soir. Avec un dernier regret : l’annonce a été faite dans la presse de la réalisation d’un terrain de football à la Grange Aux Bois. Il était annoncé un acte fort dans le budget supplémentaire … ce sont aujourd’hui 15.000 euros qui sont inscrits pour la réalisation d’une étude qui me semblait avoir déjà été réalisée mais aucune nouvelle inscription budgétaire en investissement pour ce projet. Je laisserai les intéressés en juger.

C’est en tout état de cause un projet que je soutiendrai et sur la réalisation duquel je serai, n’en doutez pas, extrêmement attentive.

Commenter

Your email address will not be published.