Communiqué de presse – Dégradations Fort de Queuleu

36666127_10214581438146847_8800566608603906048_n

C’est avec consternation que ce matin (le 03 juillet), nous découvrions qu’un panneau du Fort de Queuleu, lieu de mémoire messin, témoin intemporel de l’horreur nazie, a été vandalisé par de multiples signes sataniques, ainsi qu’une croix gammée. Ce même Fort de Queuleu qui avait été aménagé en kommando du camp de concentration de Natzweiler Struthof.

La découverte de ces signes est révélatrice d’une violence ambiante anxiogène, qui s’était déjà exprimée par les dégradations homophobes de l’exposition « Couples de la République ».

36627198_10214581553549732_3613130392967577600_n

Par ces tags, c’est notre maxime républicaine qui est touchée en son sein. Ces actes sont la preuve que la ville de Metz n’est pas à l’abri du climat de tension général de nos sociétés.

Que la haine prenne sa source dans l’idéologie, ou simplement dans la provocation, qu’elle soit fanatique ou simple expression de la bêtise, elle est en tout point condamnable.

J’appelle à une mobilisation totale de nos concitoyens pour lutter contre la résurgence des radicalités, quelles qu’elles soient et d’où qu’elles viennent.

Commenter

Your email address will not be published.